Article Welfare theory

THÉORIE DU BIEN-ÊTRE, ACTION PUBLIQUE ET VALEURS ÉTHIQUESRevisiting the History of Welfare Economics

Résumé :
Cette histoire novatrice de l'économie du bien-être remet en question l'idée reçue selon laquelle l'économie du bien-être s'est développée sans tenir compte des valeurs éthiques. Quels que soient leurs engagements théoriques, lorsque les économistes se sont penchés sur des problèmes pratiques liés aux politiques publiques, ils ont adopté un large éventail de valeurs éthiques, qu'il s'agisse d'égalité, de justice, de liberté ou de démocratie, contrairement à la lecture standard de l'histoire de l'économie du bien-être.

Même les auteurs canoniques de l'histoire de l'économie du bien-être comme Marshall, Pigou, Pareto, Hicks, Samuelson, Coase ou Musgrave ont adopté des positions éthiques différentes de celles auxquelles ils sont généralement associés. Welfare Theory, Public Action, and Ethical Values explore les raisons et les implications de ce phénomène, en s'appuyant sur les concepts de welfarisme et de non-welfarisme développés dans l'économie moderne du bien-être. Les auteurs montrent comment interagissent la théorie économique, les affaires publiques et la philosophie politique, ce qui remet en cause la lecture standard des choses et permet de pousser les économistes et les historiens à reconsidérer la nature et la signification de l'économie du bien-être.

Théorie du bien-être, action publique et valeurs éthiques : l'histoire de l'économie du bien-être revisitée
Edité par Roger E. Backhouse, University of Birmingham and Erasmus University Rotterdam , Antoinette Baujard, Université de Lyon et Université Jean Monnet Saint-Étienne, Tamotsu Nishizawa, Teikyo University Japan
Publié par Cambridge University Press, 2021.

Version libre d'accès de l'introduction et de la conclusion du livre (en anglais seulement) (english only):

https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=3692494

Lien officiel vers le livre et son contenu

*****

"Welfare Theory, Public Action, and Ethical Values "
Abstract
Our forthcoming book, Welfare Theory, Public Action and Ethical Values challenges the belief that, until modern welfare economics introduced issues such as justice, freedom and equality, economists adopted what Amartya Sen called “welfarism.” This is the belief that the welfare of society depends solely on the ordinal utilities of the individuals making up the society.

Containing chapters on some of the leading twentieth-century economists, including Walras, Marshall, Pigou, Pareto, Samuelson, Musgrave, Hicks, Arrow, Coase and Sen, as well as lesser-known figures, including Ruskin, Hobson and contributors to the literature on capabilities, the book argues that, whatever their theoretical commitments, when economists have considered practical problems they have adopted a wider range of ethical values, attaching weight to equality, justice and freedom. Part 1 explains the concepts of welfarism and non-welfarism and explores ways in which economists have departed from welfarism when tackling practical problems and public policy. Part 2 explores the reasons for this. When moving away from abstract theories to consider practical problems it is often hard not to take an ethical position and economists have often been willing to do so. We conclude that economics needs to recognise this and to become more of a moral science.